Notre groupement d’entreprises informatiques offshore se situe en Tunisie, emplacement clé pour mener à bien nos missions et vous accompagner dans l’externalisation de vos services informatiques.

La Tunisie en quelques données c'est :

  • 11 millions d’habitants, au nord du continent africain sur la rive sud de la Méditerranée
  • Un excellent climat des affaires : La TUNISIE est classée 2e en Afrique ayant le meilleur
  • Un environnement de travail selon le classement « African Countries of the Future 2013/2014 » et le rapport « Doing Business 2016 » classe la Tunisie à la 74e position parmi 189 pays, pour la « Facilité de faire des affaires », la plaçant en tête des pays maghrébins.
  • Destination traditionnelle pour de grands groupes industriels allemands (Leoni, Siemens, Continental, …).
  • Un pays facilement accessible à seulement 1 à 2h30 des capitales européennes (une quarantaine de vols à destination de l’Europe par jour).
  • Premier pays arabe où il est agréable de vivre.

     

Infrastructure

La Tunisie occupe la 38e place sur un total de 189 pays pour l’accès à l’électricité. (Doing Business 2016)

La TUNISIE est leader au Maghreb et est le pays le plus accueillant pour les nouvelles technologies de l’information et de la communication. (World Economic Forum, 2015)

La Tunisie possède l’une des infrastructures large bande les plus modernes du bassin méditerranéen avec des liaisons terrestres et sous-marines haut débit constituant une porte d’entrée internationale pour les plus grands réseaux mondiaux.

  • 2 988 abonnements fixes VoIP,
  • 127,7 % de taux de pénétration de la téléphonie mobile,
  • 7,8 % de croissance annuelle du trafic voix sortant des réseaux mobiles vers l’international,
  • 50,7 % de taux de pénétration de l’Internet,
  • 507 000 abonnements à l’ADSL.

La Tunisie est classée 2e pays arabe au niveau de la production des énergies renouvelables. (Agence Internationale de l’Énergie Atomique (AIEA), 2014)

Education

Selon le rapport Global Competitiveness Report 2014-2015 (World Economic Forum), la Tunisie est classée à la 32e position parmi un total de 144 pays en termes de qualité d´éducation en math et science. La Tunisie se place, ainsi, à la tête des pays du Maghreb et devance même des pays développés, ainsi que certains pays émergents.

Premier poste de dépenses de l’État, le système d’éducation en Tunisie, de par sa qualité, sa gratuité et son accessibilité à tous, aboutit sur :

  • 99 % de taux de scolarisation,
  • 6 528 établissements éducatifs,
  • 200 établissements universitaires,
  • 7 % du PIB alloués à l’éducation,
  • Plus de 332 000 universitaires inscrits (2014/2015).
     

Des ressources compétentes et disponibles

La Tunisie devance plusieurs pays voisins et se classe à la 26ème position selon le Global Competitiveness Report 2014-2015 (World Economic Forum), en termes de disponibilité sur le marché du travail de scientifiques et d’ingénieurs. En effet ce pays, est un vivier de

  • plus de 70 000 nouveaux diplômés chaque année dont 5 800 sont des ingénieurs.
  • 35 % des diplômés issus des filières de l’ingénierie, des sciences de l’informatique, des communications et d’autres filières techniques.
  • plus de 1 000 centres de formation professionnelle (publics et privés) assurant la formation de 140 000 apprenants dans des centaines de spécialités couvrant l’ensemble des secteurs économiques
     

Coûts des facteurs

La Tunisie offre des coûts de personnel et de production avantageux par rapport aux pays d’Europe de l’Ouest et d’Amérique du Nord. Elle est, par ailleurs, très compétitive comparée à plusieurs pays d’Europe de l’Est.

La Tunisie est le pays qui affiche un des meilleurs rapports qualité/prix en termes de coûts de fonctionnement et ressources humaines.

Cadre juridique favorable aux investissements

La Tunisie est signataire de 52 conventions de non-double imposition et 54 accords bilatéraux de promotion et de protection des investissements.

La Tunisie a engagé un tournant dans sa politique de développement économique en favorisant la participation des partenaires étrangers dans ses efforts d’investissement. La mise en place d’un régime offshore, établi en 1972, a permis aux entreprises étrangères de se multiplier pour dépasser la barre des 3 200 entreprises assurant plus de 340 000 emplois et contribuant à la montée en gamme de la Tunisie dans les chaînes de valeurs mondiales.

Durant l’année 2014, les investissements étrangers (tous secteurs confondus) ont atteint le montant de 1 878 MTND

(Source : Fipa)