La 7e conférence annuelle « Afrique du Nord » Com a eu lieu mardi 15 Mai 2012 à Tunis. Cet événement a commencé par des présentations et des panels avec la participation des opérateurs leaders de la région ainsi que des acteurs des médias.

La discussion a débuté par l’impact du Printemps Arabe sur le marché des communications. Fadhel Kraiem, DGA de Tunisie Telecom, a affirmé que la Révolution avait un impact sur le comportement du consommateur, il s’agit d’un changement au niveau des attentes de ce dernier avec plus de demande d’ouverture et de développement. « La Révolution avait créé un appétit de liberté et de vitesse qui s’exprime dans le secteur des communications par une demande accrue pour un accès rapide aux personnes et aux contenus. A la pointe de cette demande, est le segment des jeunes, particulièrement important pour encourager l’usage de data et la création de pages de contenus.» a noté Michel Monzani, SVP pour le Moyen Orient et l’Afrique du Nord à Orange.

Un point très important dans cette évolution : l’accès à la large bande. L’arrivée de la 3G permet de nouvelles possibilités en termes de contenus et le développement d’applications, dont de nouveaux partenariats avec des acteurs différents de l’écosystème.

Il est à noter que Tunisiana a dernièrement obtenu la  confirmation de sa licence 3G; son DG Ken Campbell a annoncé que les services seraient lancés avant Ramadan 2012. Hossam Elgamal, MBB Senior Consultant à Huawei a indiqué que l’Afrique du Nord est un marché en plein boum pour la large bande : « Nous sommes ici pour introduire les dernières technologies qui aideront la région à rattraper les plus avancées ».

En outre, la convergence engendre également de nombreuses opportunités. Coté télécom, le dégroupage de l’accès à la boucle locale donnera la possibilité aux opérateurs de lancer des services de triple play.

« En tant que société audiovisuelle, Afrique du Nord Com m’offre une chance de rencontrer les gens du secteur des télécommunications et TIC pour m’aider à voir l’avenir de ma profession » affirme Nader Gohar de l’agence d’information CNC en Egypte.

Le salon est un moyen afin d’échanger des idées et des pratiques d’excellence entre les acteurs de l’ensemble de la région. Les opportunités de networking ont dominé au long de la journée, dont une session de speed networking le matin. Les salles de conférence et d’exposition étaient pleines, avec beaucoup de conversations et de réunions impromptues.
Le salon se poursuit jeudi avec plus de participation des sociétés leaders de la région, dont Vodafone Egypte, Etisalat Misr, Tunisiana, Cellcom Tunisia et bien d’autres.