L'externalisation est une pratique devenue courante pour une DSI, tout aussi courants sont les problèmes et les frustrations engendrés par ce genre d'opération.
Alors, existe-t-il un moyen d'améliorer la réussite de ces projets ?
Nous avons recherché la réponse du côté des bonnes pratiques et notamment sur un référentiel développé cette dernière décennie, le e-SCM pour e-Sourcing Capability Model. Malgré une utilisation encore confidentielle, il semble contenir tous les éléments qui permettraient d'établir une relation client-fournisseur sereine. Dans cet article, nous allons présenter les caractéristiques majeures de ce référentiel, apporter une réflexion sur sa valeur ajoutée par rapport aux existants (ITIL, CobiT, ISO) et évaluer selon quels critères il pourrait être déployé dans l'entreprise.
Nous étudierons également son utilisation en France et essaierons de dégager quelques perspectives pour l'avenir.