Il est indéniable qu’après la Révolution Tunisienne, le secteur économique a connu une crise. Le secteur des TIC n’échappe pas à cette situation. Toutefois, et malgré la stagnation presque totale des projets TIC en Tunisie, de la part des entreprises publiques et privées, nos SSII en Tunisie continuent à travailler, à gagner des projets et à exporter leurs solutions logicielles, plus précisément en Afrique, boostées entre autres par le programme du FAMEX.

Ainsi, deux de nos SSII Tunisiennes ont gagné, dernièrement, un projet TIC au Mali auprès de la SOMAGEP, l’opérateur de l’eau au Mali –l’équivalent de la SONEDE en Tunisie.

En effet, ces deux entreprises sont : ARABSOFT et SIGA.

Ceci confirme l’image de la réussite de la Tunisie, une Tunisie qui continue à travailler en silence, à décrocher des affaires, et à exporter son savoir faire.

De plus, il important de noter aussi que même avec les grèves, la crise du secteur du tourisme (baisse de 50% des recettes), la rétraction du flux des capitaux extérieurs de 25%…la Tunisie va connaître une croissance à l’ordre de 1% en 2011 contre 3,7% en 2010 ce qui est vraiment rassurant.