Les technologies sont très bien connues des consommateurs et ces derniers réclament un maximum d’informations par le biais de points d’interactions entre la marque et ses clients. Ceux-ci demeurent exigeants vis-à-vis des réponses obtenues.

Pour gagner leur confiance et aller plus loin dans l’engagement, il est préférable que les entreprises exploitent les données recueillies lors de ces interactions pour essayer d’engager leur audience.

La fin du mois de Septembre 2012 a été marquée par 31,86 millions de cyber-acheteurs, l’e-commerce favorise la présence permanente du consommateur sur la toile, « mobile addict » et « social Shopper ». Cette croissance du nombre de cyber-acheteurs est due à la panoplie de l’offre en ligne au détriment de celle en magasin. L’e-commerce a également le vent en poupe grâce à l’augmentation du nombre de cyber-marchands : +20% en un an jusqu’à la fin du mois de Septembre. Au 3è trimestre de l’année 2012, il y a eu 22,3 millions de personnes connectées à un site ou une application via l’Internet Mobile selon Médiamétrie. En effet, selon l’étude OpinionWay d’eBay, les ventes du monde avenir se feront partout et avec les autres  (78% des consommateurs français aimeraient avoir l’opinion des autres consommateurs sur les produits et 62% aimeraient être en contact avec d’autres clients des marques par l’intermédiaires des forums ou plateformes).

Cette omniprésence des consommateurs prolifère la quantité d’informations à laquelle sont exposées les enseignes, véritable challenge pour créer de l’engagement avec leur cible.

L’engagement : une notion pouvant prendre diverses formes, touché par l’omniprésence

En e-commerce, l’engagement peut être polymorphe et avoir plusieurs stades ; et est relatif  au socle sur lequel le client débute ou complète son cheminement.

En prenant l’e-mailing pour illustrer ceci, nous notons que dans un premier stade d’engagement on doit au préalable parfaire le champ de l’expéditeur et l’objet pour encourager le contact dès ouverture du mail.  Ensuite,  avoir un contenu qui captive et vérifier qu’il est bien affiché sur les terminaux mobiles.  Cette deuxième action constitue le second stade d’engagement, dans lequel on amène le lecteur à être plus curieux pour l’inciter à cliquer sur un appel à l’action bien inséré et accéder ainsi au troisième niveau d’engagement. Il est important de noter que ce dernier niveau de l’engagement e-mailing pourrait être le tout premier sur le site Web, à savoir peut être sur l’application mobile ou la page Facebook.

L’engagement sur mobile : grande préoccupation des marketeurs

Selon l’étude Mobile Marketing Attitude du SNCD 2012, le m-commerce est en croissance grâce surtout aux utilisateurs de tablettes tactiles, ce sont en effet les plus disposés à faire les comparaisons des produits et à acheter en ligne. Les prévisions de Médiamétrie annoncent qu’ils seraient 25% à acheter via leurs tablettes.

Une adaptation de vos contenus s’impose donc sur les terminaux mobiles, pour favoriser l’interaction entre utilisateurs et sites ou applications. Ceci implique une rapidité du temps de chargement, une lisibilité du texte quelle que soit l’interface de connexion et un remarquable appel à l’action.

Voir plus grand que le mobile et concevoir en termes d’interactivité avec l’enseigne et les objets qui lui sont liés. Il faudrait avoir en mémoire que les consommateurs sont omniprésents, donc saisir toutes les occasions d’engagement avec eux.

Transformer les consommateurs en média constitue enfin, un stade plus élevé d’engagement. Le mobile, en serait ainsi un vecteur.

Get’IT au salon e-commerce : Paris

Notre groupement Get’IT sera présent à la 10ème  édition du salon e-commerce à Paris, qui se tiendra du 24 au 26 Septembre 2013. Le consortium profitera de cette occasion pour afficher ses couleurs et exposer le savoir-faire de ses entreprises membres. Fort de plus de 900 collaborateurs, l’offre du groupement s’axe autour des compétences suivantes :

  • Développement de sites web, plateformes eCommerce, eBoutique, places de marché
  • CMS /Gestion de contenu
  • Webdesign, webmarketing
  • Intégration de systèmes
  • Référencement, SMO
  • Liens sponsorisés et ePub
  • Développement d’applications mobiles
  • CRM / Fidélisation / centre d’appels

 

Avec des références multisectorielles auprès d’acteurs internationaux.

Source : exclusivité