Dans son dernier baromètre, IDC met l’accent sur les revenus et opportunités de développement liés au Cloud concernant les SSII, éditeurs ainsi que les opérateurs français. Il s’est avéré que moins de 10% en tirent plus de la moitié de leurs revenus.

En effet, selon le dernier baromètre "Innovation Partenaires Orange Business Services - IDC", 63% des fournisseurs IT ne dégageraient pratiquement aucun revenu du Cloud. Pour être plus précis, seule une petite minorité (9%) en tirerait au contraire plus de 50% de leurs revenus.

Ainsi les répondants voient que cette évolution vers le Cloud reste tirée principalement par les éditeurs de logiciels (30% des réponses), par la suite par les hébergeurs (20%), les opérateurs de télécommunications (15%) et finalement les SSII (14%). Il est à préciser que 60% des répondants affirment que le Cloud représente une opportunité pour le développement de leur activité alors que moins de 5% le perçoivent comme une menace.

En ce qui concerne la gestion des infrastructures nécessaires à la mise à disposition des services Cloud Computing, 35% des répondants comptent acheter des infrastructures en propre, 27% vont les mutualiser avec des partenaires alors que 38% pensent recourir à la sous-traitance.