La Tunisie a fait des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC), et plus particulièrement de l'industrie du logiciel, des services et du multimédia, l'un des principaux axes de sa stratégie de développement. Le XIème plan quinquennal, 2007 - 2011, a prévu une croissance moyenne de la valeur ajoutée de 17,5% par an pour ce secteur, en réalisant un volume d’investissement de l’ordre de 6.300 MDT et en créant 50 mille nouveaux postes d’emploi.

Le rapport mondial sur la compétitivité du Forum de Davos (2007-2008) a classé la Tunisie première au Maghreb et en Afrique, 3e dans le monde arabe et 32e au niveau mondial, et ce, sur un total de 131 pays. Elle est classée première d’Afrique et du monde arabe dans les domaines de l’environnement des affaires (25e dans le monde), de l’innovation (26e au niveau mondial) et de l’enseignement supérieur et de la formation (30e dans le monde).

La Tunisie occupe des places de premier plan à l'échelle mondiale dans certaines sous rubriques. Elle est classée 4ème en terme de réussite du Gouvernement dans la promotion des NTIC, 6ème en matière d'importance des TIC dans la stratégie gouvernementale, 12ème concernant la célérité avec laquelle les entreprises sont créées dans le secteur et 14ème en terme de qualité des institutions d'enseignement public.